L’église Saint Tugdual

« …Seigneur de Kerbourdon, décédé le 19 juillet 1768. Il a laissé en sortant de ce monde des amis parmi lesquels sa mémoire ne mourra jamais. Re… » (Il s’agit de Hyacinthe François Bizien, frère de Jean Marie Yves Séverin, né le 23 octobre 1729 et décédé le 19 juillet 1768, sieur de Kerbourdon en Plestin-les-Grèves ; avant lui, son arrière-grand-père, Pierre de Tromelin (1600-1661), et son grand-père, Toussaint de Tromelin (1630-1681), avaient été Sieur de Kerbourdon).

st_tugdual15
Pierre tombale de Messire De Launay


« Ci-gît le corps de Messire Jean Marie Gabriel André Paul De Launay, élu par acclamation ami du peuple et père des pauvres, qualité qu’il a maintenue jusqu’à son dernier moment, décédé le 11 mars. Priez Dieu pour son âme. Requiescat in pace. 1791 »
(Jean Marie Gabriel André Paul De Launay de l’Estang, baron du Saint-Empire, était le fils de Renée Rolande Bizien, née à Pabu le 8 décembre 1695 et décédée à Trémel le 17 octobre 1755, sœur aînée d’Yves Séverin et de Hyacinthe François. Son épouse, Marie-Anne De Coatanscour, périt sur l’échafaud à Brest le 27 juin 1794. Grand bienfaiteur de l’église, il est décédé sans héritier).

Ces pierres tombales fermaient les sépultures des seigneurs de Munehorre et celles qui étaient en bon état ont été disposées dans les transepts.

D’autres pierres tombales proviennent de sépultures de notables ou de bienfaiteurs de l’église ; on peut y lire les inscriptions suivantes :

« Ci-git le corps …. Dame Marie Anne Du Groesquer, épouse de Messire Le Chat morte le 26 janvier 1786 » (Elle est décédée à Pabu à l’âge de 50 ans ; son mari, Vincent-Joachim Le Chat est décédé à Pabu le 11 juillet 1797 à l’âge de 61 ans).

« Ci-git le corps de François Plouin époux de Catherine Beroche décédé le 4 juin 1803. Priez Dieu pour son âme » (François Plouin, né en 1763, était citoyen officier public à Pabu à la fin de 1793. Son épouse, décédée le 29 avril 1828 à Pabu à l’âge de 84 ans, s’est remariée avec Guillaume Ollivier).

st_tugdual13
Pierre tombale d’Yves Le Noanès

« Ici repose le corps d’Yves Le Noanès célibataire fils de Charles et de Margueritte Le Dantec » (Il est décédé à Pabu le 27 mars 1864 à l’âge de 79 ans ; son frère Louis, né à Pabu en 1774, sera maire de 1831 à 1848).

Au sol, devant l’entrée principale, « Ci-git le corps de Louise Félicité Le Moal, en son vivant épouse de Monsieur Louis Le Chaponnier, âgée de 58 ans décédée le 30 janvier 1828. Priez Dieu pour le repos de son âme » (La famille Le Chaponnier était, à l’époque, propriétaire de la seigneurie de Minguevel, dont les terres étaient proches de l’actuelle avenue Pierre Loti).

En 2008-2009, à la suite des travaux de restauration de la charpente et de la couverture, la nouvelle voûte a été décorée d’une fresque réalisée « à la tempera » par l’artiste pabuais Bernard Le Quellec. S’inspirant du texte de l’Apocalypse de Saint-Jean, l’artiste a créé une œuvre originale, présentant des thèmes du Jugement Dernier, qui a été retenue par les élus de la commune qui en étaient les commanditaires, mais qui a reçu également l’aval des membres de la commission diocésaine des arts sacrés.
Par ailleurs, les retables latéraux et les toiles peintes qui y sont enchâssées ont fait l’objet d’une restauration complète dans des ateliers spécialisés ; cette restauration s’est achevée au printemps 2010 avec la repose de la table de communion dans le chœur.

fleche  Les travaux réalisés pour la restauration de l’église de 2007 à 2009

 

st_tugdual
Saint Tugdual
st_jacques
Saint Jacques
st_roch
Saint Roch
st_vincent
Saint Vincent
st_quentin
Saint Quentin
st_antoine
Saint Antoine
Saint_Loup
Saint Loup
st_eloi
Saint Eloi
christ
Christ bénissant